Tous les goûts sont dans la nature

Minceur : trouver une solution pour réguler sa faim

coupe-faim-grignotage-poidsL’année dernière, je suis restée quelques mois au chômage. J’avais beau envoyer des CV et postuler à des annonces, je ne trouvais rien. A force, cela me déprimait un peu et comme je m’ennuyais durant la journée, j’avais tendance à grignoter et manger n’importe comment. Et bien sûr, cela s’est traduit par cinq kilos en plus.

Opter pour des compléments alimentaires

Quand j’ai pris conscience de ces quelques kilos supplémentaires, j’ai décidé de réagir. Je savais que si je voulais décrocher du travail, je devais me sentir bien dans ma peau. Et là, ce n’était pas le cas. Tout en continuant mes recherches, j’ai suivi un petit régime. Puisque j’étais incapable de refréner mes pulsions gourmandes, j’avais acheté des compléments coupe-faim sur une boutique en ligne de phytothérapie. Il faut dire que rester seule chez soi la journée, à ne rien faire, cela n’aide pas. J’avais besoin d’un petit coup de pouce pour m’aider à perdre du poids. Ensuite, j’ai arrêté d’acheter des sucreries et autres produits chocolatés. Je ne comptais pas ne plus en manger du tout, mais tant que je n’avais pas éliminé ces 5 kilos en trop, je devais éviter toute tentation.

Retrouver une bonne hygiène alimentaire

J’ai dû attendre plusieurs jours avant que les coupe-faim ne fassent effet. Cela s’est fait progressivement. J’en ai pris durant deux mois, le temps que je reprenne de bonnes habitudes alimentaires. Après, j’ai diminué les doses de compléments car je ne pouvais pas en prendre éternellement.
A côté, je faisais attention à ce que je mangeais et chaque jour, je notais dans un petit carnet ce que je mangeais. Ce système m’a été très utile pour ma perte de poids, car je savais précisément ce que j’avais avalé. Ainsi, si j’avais un peu trop déjeuné le midi, je faisais un repas léger le soir.

Laisser une réponse

*