Tous les goûts sont dans la nature

Un régime efficace et facile à suivre avant l’été

boissons-hyperproteinees-regime-proteineTous les ans, c’est le même rituel. Dès que l’été se rapproche, les magazines féminins consacrent des pages entières au régime et à la minceur. D’ordinaire, cela me fait plutôt sourire et me laisse de marbre. Mais cette année, j’ai décidé de suivre l’un de ces fameux régimes. J’en ai trouvé un qui semble particulièrement adapté à mes besoins et à mon mode vie.

Profiter des bienfaits des protéines

Je suis assez gourmande donc je ne voulais pas devoir me priver et me contenter de salade verte à tous les repas. Il me fallait quelque chose d’assez consistant alors j’ai choisi le régime riche en protéines. En fait, j’ai découvert cette diète dans un magazine santé. Je ne voulais pas suivre n’importe quelle cure et développer des carences. Celui-ci était le moins contraignant à mes yeux. Au quotidien, je dois surtout miser sur des aliments riches en protéines et pour m’aider, je peux consommer des boissons hyperprotéinées. Pour être honnête, au départ, j’avais quelques aprioris quant à ces produits. Je pensais qu’ils n’avaient pas de goût et qu’ils me donneraient envie de grignoter et de manger de vrais aliments sucrés (et tellement délicieux). Et bien j’avais tout faux !

Bien choisir les produits

Quand on se lance dans une cure minceur, je crois qu’il ne faut pas faire les choses à moitié. Les premiers jours, j’ai été tentée d’acheter ces boissons hyperprotéinées dans mon supermarché. Et puis finalement, j’ai préféré les commander sur un site spécialisé. Je pense que ce fût le bon réflexe. J’ai commencé par acheter quelques boissons assez basiques : au chocolat, aux fruits et des smoothies. Je préférais en prendre peu, au cas où je ne les aime pas. Et bien, j’ai été très surprise. Je ne pensais pas me régaler autant en suivant un régime protéiné ! Le goût est vraiment très bon et surtout, leur aspect est similaire à celui de boissons « normales ». En plus, c’est très pratique à préparer. Pour l’instant, cela fait déjà un mois que j’ai commencé et cela porte déjà ses fruits.

Laisser une réponse

*